FERMER X

Il y a 2 mois
83j
KeMonito en abstinence depuis 83 jours :
Abstinence n°28 | Record: 227 jour(s) | Mode HARD | Objectif: 367 jour(s)
[J 84] Je réalise à quel point emménager avec ma copine, alors que je le savais, était une mauvaise idée. Nous sommes aujourd'hui plus ou moins colocataire, bloqués dans une situation des plus étranges.
Nous n'arrivons pas à nous entendre. Elle n'obtient pas l'attention et la tendresse qu'elle souhaite, je n'arrive pas à l'aimer comme il faut et lui renvoyer ce qu'elle me donne.
Mon amour pour elle ne peut être "libéré" si des raisons rationnelles m'en dissuadent. Ma mère dit que je suis trop "cérébral" et que le seul sujet dans lequel il faut laisser le "cérébral" de côté c'est l'amour, mais je n'y arrive pas... Son impulsivité me bloque, tout comme sa consommation d'alcool. Mais ce qui me fait culpabiliser c'est que ce qui pèse le plus c'est un aspect d'elle sur lequel elle comme moi n'avons aucune emprise : son passé.
Quand je pense à tous les gens avec qui elle a couchés ou eu des préliminaires, c'est un dégoût viscéral qui survient. J'ai beau connaître des détails cruciaux qui font relativiser la chose, je ne parviens pas à l'aimer à cause de cela.
C'est sans doute moi le problème.
Quoi qu'il en soit, je vais devoir expliquer, après un peine un mois, que je dois quitter l'appartement, pour lequel je vais devoir (bail solidaire oblige) continuer de payer un loyer pendant 6 mois. Cela promet.
Lecture

Vous devez être connecté.

Réactions associées au pointage (1):

middle_boy
il y a 2 mois:
@KeMonito: La relation est elle si complexe, ou est se que vous vous montez la tête pour rien ?
Bon courage pour la suite.
VOIR LE FILM
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...