FERMER X

VOYEURISME ET PORNO

Auteur Message

GREG360 il y a 1 an:

Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui j'ouvre un topic pour vous faire part de mon cas...
J'ai un sacré gros problème avec le porno. Mon rapport avec celui-ci a complètement changé depuis l'époque où j'étais au collège et que j'étais full addicted avec une vision déformée de la réalité.

Aujourd'hui j'ai beaucoup plus de recul... J'en connais les méfaits et déformation de la réalité... Je n'éprouve pas de plaisir en regardant, ça ne m'excite pas.
Mais j'éprouve quand même le besoin d'en regarder dès que j'en suis exposé involontairement (réseaux sociaux, reportages etc.) Et le pire c'est que je regarde le corps de la femme nue, ses expressions etc. mais plus par voyeurisme qu'autre chose... Je ne sais pas pourquoi C'est comme si dans la rue, je voyais passer une fille avec un jolie corps à culbuter et que j'avais le regard fixé dessus sans pouvoir m'en détacher... Honnêtement je suis plus excité quand j'imagine certaines choses ou en voyant une fille en vrai qu'au travers du porno Donc je ne comprends pas comment je puisse être autant attiré. Par exemple, quand je commence une vidéo, je me sens obligé de la terminer https://image.noelshack.com/fichiers/2019/18/4/1556814669-beret-en-peau-de-genou.png

C'est frustrant de fou ! voilà !
Donc étant donné que je ne ressent pas d'excitation particulière ou de plaisir, mon addiction au porno n'est elle pas due à un vice de voyeurisme
| Dernière mise à jour il y a 1 semaine #1 - Voir le message

middle_boy il y a 1 an:

Le porno a changé nos comportements. A cause de ça je fais en sorte de faire attention à mes regards dans la rue, histoire de ne plus tout sexualisé. Et je dois dire que ça marche. Aujourd'hui j'ai un désintérêt sexuel de plus en plus important pour les femmes que je croise, je le sexualise plus comme avant.
| Dernière mise à jour il y a 8 mois #4 - Voir le message

middle_boy il y a 9 mois:

Je ne sais pas si même avec l'abstinence ça finira par s'estomper toutes ces pensées obsessionnelles. C'est même depuis que j'ai arrêté la masturbation il y a 12 jours (et le porno depuis 3 mois) que ces fantasmes s'intensifient comme jamais. Il n'y a plus 5 secondes qui passe sans que je ne pense à ça... J'ai l'impression d'être le seul à autant y penser.


Je suis passé par la, non tu n'ai pas seul.
| Dernière mise à jour il y a 9 mois #6 - Voir le message

Jody il y a 8 mois:

Je rejoins middle-boy : non, tu n'es pas seul. Je me retrouve dans ce que tu décris.
Je suis persuadé que notre regard peut changer avec le temps. Pour l'instant il est encore rempli d'images et d'habitude qui transforment notre vision. Il y a aussi le circuit de récompenses qui nous met à l'affût des stimuli au hasard de rencontres dans la rue.
| Dernière mise à jour il y a 8 mois #7 - Voir le message

Jody il y a 8 mois:

Je rejoins middle-boy : non, tu n'es pas seul. Je me retrouve dans ce que tu décris.
Je suis persuadé que notre regard peut changer avec le temps. Pour l'instant il est encore rempli d'images et d'habitude qui transforment notre vision. Il y a aussi le circuit de récompenses qui nous met à l'affût des stimuli au hasard de rencontres dans la rue.
| Dernière mise à jour il y a 8 mois #8 - Voir le message

Tommy24 il y a 8 mois:

Tu n'es pas tout seul, loin de là. Je suis aussi dans ce cas là. Perso, j'ai décidé de faire la paix avec ça. Je me trompe peut-être, j'appelle ça MA libido. J'ai toujours aimé le corps des femmes, j'ai toujours eu des fantasmes exacerbés et parfois très intenses ou dominateurs. Pour moi, tout est très facilement sexualisé. Bon... Mais si c'était totalement anormal, la pub, la comm, les réseaux n’utiliseraient pas l'érotisme comme méthode de marketing, non ? La question est donc : est-ce que c'est le porno qui a mis ça dans ta tête ou est-ce que c'était déjà là, et le porno t'as juste "aidé" à gérer le fait que ta libido prend énormément de place !
Deux choses qui m'aident : je garde toujours à l'esprit que l'on ne doit pas mater comme un malade : oui ce serait chouette, mais primo, on doit aux meufs de se contrôler, c'est un dû, et d'autre part tout l'histoire de cette abstinence et de nos interrogations c'est comment je restaure l'équilibre dans ma vie. L'autre c'est : si ma libido est si exacerbée, si j'aime autant mater, imaginer, et que je ne suis pas le seul, le Graal existe forcément ailleurs en la personne d'un.e partenaire qui a les mêmes pulsions. J'ai mis plus de deux ans d'abstinence avant de la trouver, après 5 ans de vie de couple très très très très frustrante sur le plan sexuel. Patience. Voilà ton combat.
| Dernière mise à jour il y a 8 mois #9 - Voir le message

middle_boy il y a 8 mois:

Tu n'es pas tout seul, loin de là. Je suis aussi dans ce cas là. Perso, j'ai décidé de faire la paix...

Voir le message

Ma sexualité prenait beaucoup de place avec le porno, et la masturbation. Depuis le sevrage c'est plus le seul but de ma vie, c'est même secondaire. Et ça prends plus la place que ça prenait. T'a libiido est exacerbé à cause du trop grand nombres de stimulis, le porno, la masturbation, l'érotisme et même plus des réseaux sociaux, pour ton cerveau c'est équivalant à un rapport phisique. Plus tu stimule, plus ta envie. Tu modifie ton système de récompense, comme n'importe qu'elle addiction, tu es accros à la dopamine. Beaucoup de chose se voit modifier au niveau de ton cerveau. L'autre problème c'est que ton rapport à ta femme sur le plan sexuelle ou non se retrouve plus insignifiant.
| Dernière mise à jour il y a 7 mois #10 - Voir le message

Liste des sujets
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...