FERMER X

Mon rapport à la pornographie, de l'enfance à l'âge adulte + quelques méthodes


Auteur Message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10
OBJECTIF : tenir 1 an sans regarder de porno.
DÉFI RÉUSSI : de 2018 à 2019 / de 2019 à 2020 (en cours).

AVANT-PROPOS
Ce bilan est à considérer comme un complément de mon autre bilan, celui qui revient sur mon expérience de l’abstinence masturbatoire ; c’est pourquoi vous en trouverez parfois des passages. Il s’agira ici plus d’un témoignage que d’une énième étude sur les effets néfastes de la pornographie. Afin d’écrire ce dit témoignage, il m’a fallu faire un véritable travail sur moi-même pour me rappeler de quelle terrible addiction je suis sorti. Mon histoire sera racontée dans l’ordre chronologique afin que vous puissiez vous rendre compte de l’influence que la pornographie a eu sur moi.

1) MON HISTOIRE ET MON RAPPORT A LA PORNOGRAPHIE
Je fais partie de ceux qui ont eu une éducation assez stricte vis-à-vis des programmes TV. Pas de film d’horreur, de film érotique ou pornographique (et heureusement). Je crois d’ailleurs que la toute première fois que j’ai vu un corps féminin nu à l’écran, c’est en regardant Titanic (la scène du dessin).

Mon premier souvenir lié à la pornographie remonte au CM1 quand j’avais 9 ans. J’étais seul dans la chambre de mon beau-frère en train d’utiliser son ordinateur. Je recherchais des fonds d’écran Naruto Shippuden quand Google images m’a reconduit sur un site Hentai* (je ne connaissais pas le terme à l’époque)… puis sur un site porno. Je fus envahi d’un sentiment assez étrange… j’étais à la fois excité et dégoûté par ce que je voyais : ces corps dénudés dans d’étranges positions… N’importe qui aurait pu entrer dans la chambre à ce moment-là mais ce n’est pas arrivé. Alors bien sûr, j’en ai profité pour me rincer l’œil.

Au CM2, j’ai dormi chez un ami d’enfance et camarade de classe. Dans sa chambre, nous avons veillé jusque tard dans la nuit et sommes tombés sur un film érotique à la télé. Nous l’avons regardé longuement alors que la porte était ouverte. La mère de mon ami aurait pu entrer à n’importe quel moment mais ce n’est pas arrivé. Aujourd’hui encore, je me rappelle du film.

Depuis le CM1 je n’avais plus eu l’occasion de sombrer dans cet univers sordide. En effet, le seul ordinateur qui était à disposition était dans le tout petit appartement de mon père : impossible d’en regarder sans me faire voir. De toute façon je n’y songeai même pas.

Malgré tout, j’ai récupéré d’une boutique de BD, un magazine dans lequel il y avait une rubrique sur les mangas érotiques. C’est alors que j’ai appris ce qu’était le « Hentai » et que j’ai commencé à être excité sexuellement, sauf que je ne savais pas encore comment me libérer de cette excitation ; j’étais trop jeune pour le savoir.

A l’entrée du collège j’ai fait connaitre le terme « Hentai » à des camarades de classe. Une fois, je me suis rendu chez l’un d’eux qui m’a invité à regarder des images Hentai One Piece sur son ordinateur. Dès lors, je me suis mis à acheter de nombreux mangas juste pour les scènes « hot » trouvables dedans.

En 5e, quand j’allais au travail de ma mère imprimer des documents pour l’école, je profitais qu’elle ait le dos tourné pour imprimer des images Hentai. C’était très excitant, même si au final, je ne faisais toujours rien avec ces images. Je me contentais de les collectionner et de les regarder. Cependant, suite à cette pratique, j’ai commencé à m’imaginer des fantasmes sexuels. Je pense notamment à celui dans lequel je m’imaginais coucher avec une camarade de classe.

En 4e, je me suis lassé de mettre Harry Potter 6 sur pause pour faire un zoom sur les seins d’Emma Watson. Quand ma mère n’était pas là le soir et que mon frère dormait, j’allais dans le salon discrètement pour regarder les films érotiques qui passaient sur W9 ou la 17.

L’année suivante, en 3e, j’en regardais d’avantage et de plus en plus tard (jusqu’à 1h-2h-du matin) sur la télé que j’avais désormais dans ma chambre. Dans le nouvel appartement de mon père, quand ce dernier partait au travail, j’en profitais pour aller sur l’ordinateur afin de consulter des sites Hentai alors que mon frère était à proximité, sur le canapé entrain d’utiliser la tablette. Tablette que j’ai fini par récupérer en fin d’année scolaire. Je l’ai utilisée dans un premier temps pour écouter de la musique et pour enregistrer des images de modèles féminins à redessiner. Passionné de dessins depuis tout petit, j’ai toujours aimé dessiner les femmes. Sauf que d’une chose à une autre, j’ai profité de cette dite tablette pour aller sur des sites pornographiques. C’est ainsi que j’ai découvert les sensations de « plaisir » procurées par la masturbation.

A l’entrée du lycée, j’aménageais mon temps libre pour rentrer chez moi afin de me masturber sur du porno. Cependant je ne le faisais pas tant que ça. Je le faisais par habitude et pratiquement toujours aux mêmes moments de la semaine. C’était comme un rendez-vous ponctuel. Les conséquences ne se sont pas faites attendre pour autant et je le remarque avec le recul. Scolairement, mon envie de travailler a diminué, mes notes ont dégringolé (alors que jusque-là je faisais toujours partie des meilleurs de ma classe) et j’ai commencé à devenir de plus en plus excité sexuellement en voyant les filles autour de moi. La pornographie me permettait de nourrir mes fantasmes avec ces filles-là. Moralement je savais pertinemment que je ne pouvais pas considérer les filles comme des objets sexuels. Je faisais encore la distinction entre le porno et la vie réelle. Mes contenus s’arrêtaient surtout aux vidéos Hentai et Hentai 3D (la suite logique), même si je consultais (mais beaucoup moins) des vidéos pornographiques en prise de vue réelle. Je regardai tout sur ma tablette parce que mon ordinateur ramait. Comme ça ne me paraissait pas bien grave, je téléchargeai des vidéos.

Mais tout à réellement commencé à déraper en terminale dès lors que j’ai reçu mon nouvel ordinateur bien plus performant que le précédent. Là, je suis tombé dans une spirale dont je ne suis ressorti que deux ans plus tard. Ce fût assez progressif. J’ai découvert Pinterest sur lequel il y avait d’incroyables images Hentai que j’ai commencé à collectionner dans un dossier. Un dossier qui a fini par peser lourd je vous le dis. Certaines de ces images devaient soi-disant me servir de modèle pour mes dessins, tu parles ! Dans mes favoris on pouvait également trouver des tas de liens de vidéos pornos. J’en faisais la collection sur les sites eux-mêmes, quand le système de likes permettait de mettre les vidéos dans notre historique. Je devenais de plus en plus sélectif avec les vidéos. J’avais des actrices préférées, des positions préférées, des scénarios préférés, des « moments » préférés. Mes critères s’affinaient tellement qu’à la fin je cherchais la vidéo idéale pendant des pages et des pages (des minutes et des heures) … je prenais conscience de mes fétichismes également (ce qui n’est pas une si mauvaise chose en soi, je trouve). Quand j’avais ce qu’il me fallait sous la main je n’hésitais pas à télécharger. Même s’il m’arrivait de regarder du soft, je m’orientais vers des catégories de plus en plus trashs (bukkake, viol, faux inceste, voyeurisme…). Par curiosité je suis même allé voir du côté de la scatophilie et de la zoophilie (c’était dégueulasse, j’étais trop con). Je tapais des mots précis sur internet pour avoir accès à ces contenus. Des fois je me disais « putain mais imagine que quelqu’un voit ce que t’es en train d’écrire » et j’avais un sentiment de honte qui s’estompait (un peu trop) rapidement. Cela faisait 17 ans que j’étais puceau et que j’avais enchainé les râteaux alors le porno devint naturellement mon refuge. Inutile de préciser qu’en parallèle, ma fréquence de masturbation a considérablement augmenté (je me réconfortais en me disant « c’est pas grave, j’ai le porno et la branlette ») et que je commençais à avoir des problèmes d’agressivité (j’étais souvent en colère et frustré pour rien, mais aussi plus impatient, ce qui n’est pas dans ma nature) mais aussi de concentration (j’avais des absences quand je repensais souvent aux vidéos pornographiques qui me plaisaient, et je n’arrivai pas à me concentrer sur une seule tâche).

Qui dit études supérieures dit étape supérieure. J’ai atteint le summum quand j’ai commencé à me masturber en fantasmant sur des filles que je connaissais. Le porno a fini par complètement brouiller mon esprit. Là, je considérai les filles uniquement sexuellement. C’est-à-dire que quand je leur parlais, j’avais des arrières pensés sexuelles. Comme je n’avais pas ce que je voulais, je n’étais pas épanoui et je suis tombé en dépression. Pour ne rien arranger, je me suis inscris sur des sites de rencontre en espérant rencontrer quelqu’un (toujours dans un but purement sexuel). Sauf que l’idée de base était stupide : je suis tombé sur des filles hautaines qui m’ont rabaissé sans scrupule. Mais cela démontre combien j’étais dans l’attente de l’approbation de quelqu’un. Dans un gouffre émotionnel, j’ai fini par moi-même adopter une attitude, un comportement inapproprié avec certaines de mes amies, mais cela est du passé, et ne concerne que moi et ces-dites amies. La masturbation est ensuite devenue mécanique : je n’y prenais plus de plaisir (il était de plus courte durée) bien qu’excité par les images qui se présentaient devant moi.

Avant de découvrir le site STOP FAP, j’étais déjà dans le contexte de l’abstinence masturbatoire mais associée aux contenus pornographiques. De ce fait, il m’arrivait de passer des heures à regarder du porno de manière passive (sans me masturber). Ce qui, vous l’avouerez, est bien pire. Sauf qu’à un moment j’en ai eu marre. Je voyais que je gâchais ma vie, mais que je me gâchais moi surtout. Alors… j’ai tout supprimé de mon ordinateur. Ce fût douloureux et long mais je l’ai fait. J’ai eu une grosse période de manque suite à ça, mais je suis finalement passé autre chose. J’ai ACCEPTÉ que je n’en avais PAS BESOIN.

Lors de ma première année sur le challenge No Porn, j’ai tout de même eu quelques dérives même si au final, peu fréquentes. J’y suis arrivé au bout de la 4e tentative. Au début je tolérai le fait de regarder des images érotiques softs et je me cachais les yeux/fermais l’onglet quand ces images devenaient subversives. Je me suis souvent rendu sur des profils sexy sur Instagram et sur jeuxvideo.com dans les topics « hot ».

2) LES BENEFICES
• + de joie de vivre ! : plus je regardais du porno plus j’étais insatisfait de mon propre corps et moins épanoui psychologiquement. Même en étant puceau, le pouvoir du porno était si puissant que j’avais la sensation d’être en manque sexuel. On me demande souvent comment je fais pour tenir mon abstinence aussi longtemps sans être en couple. C’est simple, depuis que je ne regarde plus de porno J’accorde moins d’importance à l’idée de me dépuceler.
• + de confiance en moi : puisque je suis sorti du cercle vicieux de la masturbation associé au porno et que je ne suis plus confronté à des « exploits » sexuels accomplis par d’autres hommes.
• + d’énergie et de concentration : déjà que c’est abrutissant de rester des heures sur l’ordinateur alors en plus en restant passif devant du porno… Aujourd’hui, au lieu de plonger dans cet univers sordide, je m’immerge dans l’élaboration de mes projets.
• + de temps ! : les personnes qui se masturbent ne réalisent que trop tard le temps perdu à créer les conditions idéales, à trouver la bonne vidéo porno et à faire des va-et-vient pour atteindre un orgasme qui ne durera au final qu’une poignée de secondes. Parfois elles ne sont pas rassasiées alors elles renouvellent l’expérience quelques minutes après ou plusieurs fois dans la journée. Sauf que, de manière obsessionnelle, la masturbation associée à la pornographie peut nous faire oublier la notion du temps et même nous rendre indifférent à celle-ci. Que de temps perdu.
• + d’espace de stockage sur mon ordinateur : puisque j’ai supprimé absolument tous les contenus subversifs, que ce soit images, vidéos ou favoris !
• + d’intimité : je n’ai plus peur que quelqu’un entre dans ma chambre et me surprenne en train de regarder des trucs coquins. Je n’ai plus peur que quelqu’un utilise mon ordinateur.
• Détachement par rapport à la masturbation.
• Un meilleur rapport aux femmes : puisque je n’ai plus tendance à les chosifier. Aujourd’hui je marche bien plus au ressenti : je sais reconnaitre lorsque je ressens de l’attirance pour quelqu’un, non pas par rapport à des critères de beauté mais par rapport à des critères psychologiques et émotionnels.
• Un meilleur état physique : mes yeux sont moins fatigués et je n’ai plus l’air d’un zombie incapable d’émotion.

3) PLUSIEURS METHODES POUR BANNIR LA PORNOGRAPHIE
• S’inscrire au Stop Porn challenge (http://porn.abstinen...challenge/) : Il s’agit d’un complément du No Fap challenge, nécessaire pour éviter tout craquage à cause du porno. Pointer sur ce site vous disciplinera à ne plus aller sur les sites pornographiques et ou à prendre conscience de l’ampleur de votre addiction.
• Bloquer les sites pornos : trouvez un logiciel, faites une liste de tous les sites pornos à bloquer et faites-le sur TOUS vos appareils.
• Supprimer tous les contenus : qu’ils soient érotiques ou pornographiques, qu’ils soient des images ou des vidéos, réunissez tous vos contenus coquins dans un seul dossier que vous supprimerez ensuite et DEFINITIVEMENT. Faîtes de même pour vos favoris, supprimez tous les sites que vous avez enregistrés.
• Gaffe aux réseaux sociaux : se désabonner des profils sexy sur Instagram, ne pas trainer sur les topics « hot » de JVC, mettre un filtre sur Twitter et arranger son fil d’actualité sur Facebook de manière à ce qu’aucune image érotique apparaisse.
• Effacer l’historique de la barre de recherche : grâce aux touches MAJ + Suppr vous pouvez supprimer les suggestions de recherches qui vous renvoient vers les sites pornographiques.
• Attention aux œuvres de fiction que vous savez parfois subversives ! Fermez les yeux si vous êtes confrontés à une scène de nudité par exemple. Et évitez d’allumer la télé tard le soir quand les films érotiques sont diffusés.
• Méditation : pour apprendre à se focaliser sur l’instant présent et ne pas se laisser aller à des pensées coquines qui pourraient vous inciter à vous rendre sur des sites pornographiques.
• Utiliser son ordinateur dans un lieu public ou bien laisser la porte de la chambre ouverte.
• Débrancher son ordinateur et sortir dehors chaque fois que vous avez envie de regarder du porno.
• Eviter la procrastination : en faisant une liste de tâches à faire, en voyant ses amis, en travaillant sur ses projets…
• Lire un livre érotique : parce que cela peut avoir un effet cathartique. Parce que lire ne fait pas de mal et nourrit l’imaginaire.
• Se masturber à l’imagination : nous ne visons pas les mêmes objectifs. Certains veulent arrêter la masturbation, d’autres la pornographie, certains les deux. A ceux qui veulent simplement arrêter la pornographie, je les invite à se masturber (avec modération) en usant de leur imagination et en se focalisant sur leurs propres sensations.
• Regarder de la pornographie en masse : je n’approuve pas cette méthode car en plus d’être abrutissante, elle ne s’avérera peut-être pas efficace sur le long terme. Mais certains Nofapeurs ont témoigné du fait que leur consommation de porno avait considérablement baissé depuis l’emploi de cette méthode.
• Faites le défi à deux : si vous êtes en couple ou si vous avez un ami qui regarde également du porno, mettez-le au défi de ne plus en regarder pendant un certain nombre de jours. En guise de soutien.
• Se renseigner sur les effets néfastes de la pornographie : à travers des vidéos ou des études Internet.
• Vous percer les yeux comme Œdipe.

MOT DE LA FIN
Malgré le fait que j’ai respecté les règles du site, je n’ai pas toujours été exemplaire. Il y a eu plusieurs phases compliquées au cours desquelles j’aurai pu échouer, c’est vrai, mais ce n’est pas arrivé et aujourd’hui je suis clean à 99%. Pourquoi 100% ? Parce que, tout comme vous, je suis confronté involontairement à des images érotiques au quotidien (sur Facebook, dans les séries que je regarde, des affiches dans la rue, dans les publicités…). Mais la vérité c’est que je me suis tellement détaché de la pornographie que je suis enfin capable de maîtriser mes pulsions quand je me retrouve face à ces images. Quelque part, nous ne pouvons rien faire contre cette abondance de sexe que la société nous projette sans cesse, et il faut l’accepter. C’est malheureux, je sais.
Bien que je sois sorti de cette addiction, et que ce fût plus difficile que pour la masturbation, aujourd’hui j’en subi encore les conséquences lors des rêves érotiques quand mon cerveau refait émerger des souvenirs de vidéos pornos que j’ai vues par le passé.

* Hentai est un mot japonais qui signifie « transformation », « métamorphose », « perversion », mais qui est utilisé en Occident pour désigner des mangas et des anime à caractère pornographique.
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 2 semaines #1 - Voir le message
YoyoLadebrouille


- Score: 1140pts
- Messages postés: 1
Bravo,
excellent temoignage,
superbe histoire.

de la reussite dans tes projets, et dans ta vie , cest tout ce que je souhaite.

Merci pour la contribution que tu apportes au site, tu fais bien plus que tu ne le penses.


signé : jeune adulte esclave bientot libre
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 4 semaines #2 - Voir le message
marcnew
- Score: 560pts
- Messages postés: 5
Hello!
Wouah! quel parcours bien détaillé.
Bien écrit, car on arrive à se plonger dans le calvaire de ton récit.
On ressent la peur, la dévalorisation de soi, l'intrusion de ce fléau dans ta vie et les conséquences néfastes que ça engendre!
Merci pour ce témoignage vraiment!
Long, mais lu deux fois ;)
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 4 semaines #3 - Voir le message
Phineas Quimby
- Score: 665pts
- Messages postés: 5

En réponse à Nuance (Voir le message):

OBJECTIF : tenir 1 an sans regarder de porno.
DÉFI RÉUSSI : de 2018 à 2019 / de 2...
Très beau et réaliste témoignage Tous les accros à cette adiction devrait lire ton compte rendu, surtout les plus jeunes, afin qu'il évitent cette escalade vicieuse. Plus tôt on y met fin, plus facile sera le sevrage. Merci pour ton dévouement à cette communauté, elle te doit énormément
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 4 semaines #4 - Voir le message
Zimidar


- Score: 1401pts
- Messages postés: 6
Whaou excellent !! Merci pour ce beau et long témoignage ! On voit que ça n'a pas été facile même pour toi, et que tu as eu une période où tu as été addict. Ca donne de l'espoir car on sait que c'est possible du coup.
Par contre je ne suis pas trop d'accord avec le conseil "Regarder de la pornographie en masse" mais bon toi aussi t'avais pas l'air trop d'accord donc ça va
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 4 semaines #5 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10

En réponse à Zimidar (Voir le message):

Whaou excellent !! Merci pour ce beau et long témoignage ! On voit que ça n'a pas été facile même po...
Ouais, même totalement en désaccord avec cette méthode !
Le problème de la pornographie est déjà trop compliqué à traiter pour en rajouter par dessus !
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #6 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10
Je vous remercie sincèrement pour vos messages.
J'ai réellement eu peur d'être jugé même si, tout comme vous je n'ai été qu'une victime de cette industrie.
Initialement, le bilan était destiné à moi et moi seul mais j'ai finalement ajouté toutes ces méthodes qui je l'espère vous aideront.
Même si le combat se fait sur tous les fronts, celui qui concerne le porno est vraiment le plus difficile mais au vu du nombre de personnes qui sont arrivées sur le challenge, je garde une lueur d'espoir.
J'ai même pour projet de venir d'avantage ici pour encourager la communauté.
Cela fait partie du travail des haut-gradés après tout !
Merci encore d'avoir lu mon bilan dans son intégralité !
Quand je vois ma vie telle qu'elle est aujourd'hui sans le porno, je me dis que beaucoup passent réellement à côté de quelque chose !
C'est pourquoi je trouve vraiment admirable le fait que l'on soit tous ici pour nous en sortir !
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #7 - Voir le message
marcnew
- Score: 560pts
- Messages postés: 5
Hello!
Nuance, qui sommes-nous pour te juger?
Personne n'est parfait, nous avons tous péché dans ce vice et d'autres personnes dans d'autres.
Comme le dit Jésus Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." !
Personne ne lui jettera.
Merci pour ton ouverture, pour la révélation de ton jardin secret qui je suis persuadé donnera la niac à beaucoup d'entre nous.
A plus, plus! ;)
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #8 - Voir le message
Elsangre


- Score: 540pts
- Messages postés: 2
Merci pour ce témoignage et merci de toute l'aide que tu nous apportes au quotidien, tu es un exemple pour nous tous et je ne peux que te féliciter pour ton parcours exceptionnel et t'encourager à continuer ! Nous aussi on te soutiendra toujours alors on avance tous ensemble main dans la main et on ira tous très loin
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 4 semaines #9 - Voir le message
Phineas Quimby
- Score: 665pts
- Messages postés: 5
Personne n'est en droit de te juger, surtout, que je pense que tous ceux qui regardent du porn ont des "fantasmes" totalement zarbi (moi en premier^^). Cette saloperie est entrain de bousiller le cerveau de toute une génération.
Posté il y a 4 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #10 - Voir le message
Zimidar


- Score: 1401pts
- Messages postés: 6

En réponse à Nuance (Voir le message):

Ouais, même totalement en désaccord avec cette méthode !
Le problème de la pornographie est déjà tr...
Carrément !
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #11 - Voir le message
(Sacha)


- Score: 950pts
- Messages postés: 1
Super super intéressant, je me suis reconnu dans beaucoup beaucoup de ce que tu as dis, tu rédige tel un dieu, un jour ponds nous un livre je serai le premier à l'acheter.
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #12 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10
Vous êtes formidables les gars, merci infiniment !
Je suis tellement heureux de pouvoir faire part de mon histoire sans être jugé !
Ce site est une merveille
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 2 semaines #13 - Voir le message
Mouls
- Score: 1621pts
- Messages postés: 3

En réponse à Nuance (Voir le message):

OBJECTIF : tenir 1 an sans regarder de porno.
DÉFI RÉUSSI : de 2018 à 2019 / de 2...
Bravo
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #14 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10
Merci :D
Posté il y a 3 semaines #15 - Voir le message
Camillematthieu
- Score: 1149pts
- Messages postés: 2
Quel beau témoignage rempli de sincérité ! Ta plume fait plaisir à lire ! Tu étudies les lettres?
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #16 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10

En réponse à Camillematthieu (Voir le message):

Quel beau témoignage rempli de sincérité ! Ta plume fait plaisir à lire ! Tu étudies les lettres?
C'est très gentil, merci !
Content que mon bilan t'ai plu !
Je n'étudie pas les lettres mais j'écris des scénario de films, ainsi que tous les documents annexes (note d'intention, de réalisation, synopsis, séquencier...) depuis maintenant 6 ans !
Malgré tout j'ai quand même fait des études de littérature au lycée !
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #17 - Voir le message
Camillematthieu
- Score: 1149pts
- Messages postés: 2
Je comprends mieux maintenant les raisons pour lesquelles tu écris si bien! Wouah depuis tes 14 ans ! C'est prodigieux !Je suis certaine que tes textes sont brillants ! En ce qui me concerne, je préfère l'écriture de poèmes avec une tendance baroque !
Posté il y a 3 semaines | Dernière mise à jour il y a 2 semaines #18 - Voir le message
SunTzu


- Score: 449pts
- Messages postés: 6
Merci beaucoup pour ce témoignage sa m'encourage vraiment ! Comment tu a fais pour prendre la décision d'arréter le fap et noporn ? Et surtout comment tu as arrêter ? "C'est quoi le processus psychologique que ta suivie ?"
Posté il y a 2 semaines | Dernière mise à jour il y a 2 semaines #19 - Voir le message
Nuance

Modérateur
- Score: 4358pts
- Messages postés: 10

En réponse à Camillematthieu (Voir le message):

Je comprends mieux maintenant les raisons pour lesquelles tu écris si bien! Wouah depuis tes 14 ans...
C'est gentil, merci beaucoup :D
Je ne sais pas si mes textes sont brillants mais je pense qu'il valent le détour ;)
Oui, les poèmes c'est bien aussi comme moyen d'expression !
Posté il y a 2 semaines #20 - Voir le message

Liste des sujets

BTC : 18X6RCSmhjF4gDSMND7GMArQBfNyN1Xo2z
ETH : 0xea031DAc7065C16C2443B08Ce234470CF01216AB
BTC : 18X6RCSmhjF4gDSMND7GMArQBfNyN1Xo2z
ETH : 0xea031DAc7065C16C2443B08Ce234470CF01216AB

Votre don servira à financer les frais de maintenance du site ainsi que le développement de la V2 (cf roadmap) mais aussi à récompenser les milliers d'heures de travail qui ont été nécessaires à son accomplissement.
Vous aurez également accès à des fonctionnalités prémiums du site en fonction du montant de votre don.


Saviez-vous que le sport est essentiel pour combattre une addiction? Découvrez la déclinaison fitness du site pour vous donner la motivation de pratiquer une activité sportive régulière.

ƒ