lskyw il y a 1 semaine:
@0-PMO-2019: Avant mon addiction, quand j'avais de temps en temps des pollutions nocturnes, j'éprouvais très souvent cela: l'impression de ne pas m'être vidé totalement, comme une insatisfaction et le besoin de me branler juste après pour jouir plus. Mais si tu veux compléter ton sevrage par le nofap, méfie-toi de ces stratagèmes du cerveau pour réclamer sa came: en fait la pollution nocturne soulage bien assez, et la branlette qui suit te laisse vidé dans tous les sens du terme, déçu et très con...
Afficher le pointage relatif Afficher la réponse